Auteur Sujet: Préparation Ordi 3.0 (Le cadre général)  (Lu 179 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BenL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
Préparation Ordi 3.0 (Le cadre général)
« le: 13 janvier 2017 à 15:55:23 »
Le cadre général est bien posé (source : http://www.ordi3-0.fr/cadre-general-decouvrir-ordi3-0-fr.html).

Le cadre général
Ce cadre sert de base au contexte et à la description.

On remarquera cependant un gros manque dans "Le contexte" et "Les enjeux".

Dans les faits, j’ai remonté que des "dons humanitaire" sans traçabilité avaient souvent lieu :

  • Dans en pays en développement (PED) anciennement colonisé (ce qui s’explique par la langue, entre autre…) ;
  • La plupart des pays n’ont aucun traitement en fin de vie ;
  • La Directive RoHS reconnaît clairement la toxicité des ordinateurs envoyés (souvent plus tout jeunes) ;
  • Il n’y a aucune traçabilité obligatoire imposée dans le cadre d’envoi en PED ;
  • Il n’y a aucun contrôle de bon état ;
  • Il n’y a aucune adaptation obligatoire (plus de ventilation, grilles anti-poussières… selon la pertinence dans des pays chaud (En effet, la chaleur est une des principale cause de fin de vie d’un ordinateur ;
  • Il n’y a aucun retour obligatoire des DEEE en Europe pour traitement ;
  • Il n’y a aucun échange obligatoire DEEE en Europe pour traitement contre matériel fonctionnel;
  • Plus de 50 % des ordinateurs disparaissent avant le traitement en France (je mettrais les chiffres dans le PAD), mais il n’y a pas que de l’humanitaire à la vue des quantités ;
  • L’espérance de vie des « travailleurs » en « déchetterie » à ciel ouvert sont bien inférieures à la moyenne de leur pays. Au Mexique, elle est de 39 ans quand celle du reste de la population est de 67 ans (source). Pour l’Afrique, c’est certainement moins lorsque l’on gère des DEEE…
  • Que les revenus des jeunes enfants (en dessous de 12 ans) en « déchetterie » à ciel ouvert se situe entre 10 et 25 % du revenu d’un adulte. Il me semble qu’on appelle cela de l’esclavage…
  • Actuellement, d'après l'OMS et l'UNICEF chaque année un million et demi de nouveau-nés meurent dans le monde via l'utilisation d'eau polluée mélangée au lait en poudre (source ). Sans parler de l'impact sur les troupeaux, la toxicologie sur une longue durée ou l'effet sur l’écosystème… Le lixiviat (jus de poubelles) de matière reconnue dangereuse quand mal stockée / traitée a une part de responsabilité ;

Du coup, disparition de la notion humanitaire, mais aucune mention ni dans le contexte, ni dans les enjeux… donc pas de mesures concrètes proposées par la suite.

Un paragraphe à un moment pour dire "c'est pas bien", mais on vous oblige à rien non plus, juste du déclaratif.

C’est pas très Coubertin pour commencer !
« Modifié: 13 janvier 2017 à 16:02:09 par BenL »