Auteur Sujet: Ubuntu Openbox Remix 12.04 - et 14.04 sans gestionnaire de session (lighter)  (Lu 2254 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Slystone

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
    • Slystone's blog
Traduction du post original de melodie dans « tips and tricks ».

J'ai fait ce qui suit dans une machine virtuelle sous Virtualbox avec Bento2 installé et à jour.

Tout d'abord, j'ai enlevé lightdm avec ses fichiers de config, puis j'ai retiré tous les paquets plymouth sans casser le système. Les paquets Plymouth enlevés sont :
* plymouth-label
* plymouth-theme-solar
* plymouth-theme-text
* plymouth-theme-ubuntu-text

mais pas
libplymouth2 et plymouth, car en essayant de le faire, il est évident que ça casserait le système.

J'ai du modifié grub2 pour démarrer en init 3. Pour cela, j'ai édité /etc/default/grub. Pour commencer, j'ai fait une copie de sauvegarde du fichier :
$ cd /etc/default
$ sudo -s
# cp grub grub-BACKUP

Puis j'ai cherché ces deux lignes :
Citer
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"
GRUB_CMDLINE_LINUX=""

et je les ai changé pour :
Citer
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=
GRUB_CMDLINE_LINUX="3"

puis toujours en tant que root :
# update-grub
Cela a mis à jour le fichier de config /boot/grub.cfg (il est aussi possible d'éditer grub.cfg mais je trouve que /etc/default/grub est moins brouillon, et donc plus facile d'emploi).

Puis quelque chose sera requis pour qu'obsession fonctionne correctement, c'est à dire permettre les fonctions telles que « éteindre », « redémarrer », « mettre en veille », « mettre en hibernation », « fermer la session », et « mettre en veille ». C'est un fichier de config pour polkit. Sinon nous aurons juste « fermer la session », et « annuler », ce qui semble un peu maigre.

Voici un fichier de config adapté à notre but, que vous pouvez appeler « 55-myconfig.pkla » ; changez son propriétaire pour root:root, et changez ses droits avec 644 en permissions et copiez le dans /etc/polkit-1/localauthority/50-local.d

Voici un code pour autoriser le premier utilisateur à éteindre et redémarrer, même si une autre session est en cours :
[Storage Permissions]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.udisks.filesystem-mount;org.freedesktop.udisks.drive-eject;org.freedesktop.udisks.drive-detach;org.freedesktop.udisks.luks-unlock;org.freedesktop.udisks.inhibit-polling;org.freedesktop.udisks.drive-set-spindown;org.freedesktop.udisks.filesystem-unmount-others
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

[Redemarrage kinik root]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.consolekit.system.stop;org.freedesktop.consolekit.system.stop-multiple-users;org.freedesktop.consolekit.system.restart;org.freedesktop.consolekit.system.restart-multiple-users
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

[UPowser suspend hibernate]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.upower.suspend;org.freedesktop.upower.hibernate
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

Si vous voulez que le système refuse le redémarrage et l'extinction quand d'autres sessions d'utilisateurs sont ouvertes, dans ce cas retirez ces lignes :
org.freedesktop.consolekit.system.stop-multiple-users and org.freedesktop.consolekit.system.restart-multiple-users

Maintenant on peut se connecter depuis un tty. Si on veut se faciliter la tâche, on peut installer nodm. Nous sommes toujours root dans la console, et on part du principe qu'on a déjà fait « apt-get update » en tant que root au moins une fois, donc on tape :
# apt-get install nodm
ce qui retourne :
Citer
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
  nodm
0 mis à jour, 1 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
Il est nécessaire de prendre 0 o/31,5 ko dans les archives.
Après cette opération, 123 ko d'espace disque supplémentaires seront utilisés.
Préconfiguration des paquets...
Sélection du paquet nodm précédemment désélectionné.
(Lecture de la base de données... 114560 fichiers et répertoires déjà installés.)
Dépaquetage de nodm (à partir de .../nodm_0.11-1.1ubuntu1_i386.deb) ...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour « man-db »...
Traitement des actions différées (« triggers ») pour « ureadahead »...
ureadahead will be reprofiled on next reboot
Paramétrage de nodm (0.11-1.1ubuntu1) ...
update-rc.d: warning: nodm stop runlevel arguments (0 1 6) do not match LSB Default-Stop values (none)
* Not starting nodm because NODM_ENABLED is 'false' in /etc/default/nodm

Donc on va éditer /etc/default/nodm et changer la ligne :
NODM_ENABLED=false
pour :
NODM_ENABLED=true
et aussi celle-là:
# User to autologin for
NODM_USER=root

pour notre login, car nous ne voulons pas nous connecter en root sous X :
NODM_USER=melodie
Déconnectez, démarrer le processus nodm depuis un tty avec  "sudo service nodm start", aller sur le bureau. Pour maintenant tout marche bien.

Voyons ce qui se passe après.
On clique « Quittez » dans le menu openbox, on voit qu'on a les options, et on redémarre.

Ça marche ! nodm nous a mené au bureau. Redémarrer et éteignez encore, démarrer de nouveau, nodm nous ramène au bureau, session après session.

Ceci a fini par fonctionner après une suite d'essais et d'erreurs à différentes étapes. J'ai eu de l'aide en chemin, de la part de caymus et coyotus que je remercie tous deux.
« Rigid, the skeleton of habit alone upholds the human frame. » - Virginia Woolf.

Hors ligne melodie

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1683
    • Citrotux
Re : Ubuntu Openbox Remix 12.04 sans gestionnaire de session (lighter)
« Réponse #1 le: 15 avril 2013 à 03:02:58 »
Salut,

Je dirais pour "modifié grub2 pour faire charger init 3" : "démarrer en init 3" et non "charger"... [J'ai dû modifier grub2 pour démarrer en init 3. ]

et peut-être pour traduire "crowded", en français j'aurais plus dit quelque chose comme "moins encombré".

[s/Déconnectez, démarrer le processis nodm/Déconnectez, démarrer le processus nodm/]

[s/Voyons voir ce qui se passe après./Voyons ce qui se passe après./]

[s/Ça marche ! nodm has nous a mené au bureau encore./Ça marche ! nodm nous a mené au bureau.]

[s/This was really successful after a good handful of trials and errors at different stages. I have been helped on the way by caymus and coyotus, so thanks to them both./Ceci a fini par fonctionner après une suite d'essais et d'erreurs à différentes étapes. J'ai eu de l'aide en chemin, de la part de caymus et coyotus que je remercie tous deux/]

voilà.

Merci pour cette excellente contribution. :)

« Modifié: 16 avril 2013 à 02:07:58 par mélodie »
Good leaders being scarce, following yourself is allowed.

Hors ligne Slystone

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
    • Slystone's blog
Re : Ubuntu Openbox Remix 12.04 sans gestionnaire de session (lighter)
« Réponse #2 le: 16 avril 2013 à 01:54:06 »
J'ai fait les modifs. J'avoue que je n'avais pas relu hier (trop sommeil). J'ai gardé brouillon par contre. Je sais que c'est légèrement surtraduit, mais on l'emploit aussi dans le sens d'encombré.
Merci à toi.
« Modifié: 16 avril 2013 à 12:32:32 par Slystone »
« Rigid, the skeleton of habit alone upholds the human frame. » - Virginia Woolf.

Hors ligne melodie

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1683
    • Citrotux
J'ai fait les modifs. J'avoue que je n'avais pas relu hier (trop sommeil). J'ai gardé brouillon par contre. Je sais que c'est légèrement surtraduit, mais on l'emploi aussi dans le sens d'encombré.
Merci à toi.

Salut,
Dans ma précédente réponse j'ai ajouté des modifications que j'aimerais te demander de faire. (Et j'ai supprimé les demandes de modifications concernant ce que tu as déjà modifié).

Un grand merci à toi aussi.

Good leaders being scarce, following yourself is allowed.

Hors ligne melodie

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1683
    • Citrotux
Bonjour,

Je met à jour ce sujet, pour ajouter à la liste ci-dessus des paquets que l'on peut ôter sans peine, afin de diminuer le poids sur les ressources d'un système. Cette fois, on peut partir d'une version petite, ou complète, et enlever en plus, les programmes suivants:
Citer
avahi-daemon   
at-spi2-core   
openssh-server   
ssh   
libnss-mdns   
virtualbox-guest-dkms      
openssh-sftp-server      
virtualbox-guest-x11   
virtualbox-guest-utils      
libavahi-core7      
modemmanager      
libdaemon0   
   

On ne peut pas supprimer directement plymouth, sous peine de supprimer presque tous les paquets du système. (à moins d'utiliser éventuellement quelque chose comme "no-depends"… mais je n'ai pas exploré les options de ce type).

Les paquets ci-dessus sont dans Sushi (la petite version) et dans Bento (la version plus complète). On peut envisager de supprimer les paquets suivants en plus, dans Bento:
Citer
update-manager
update-notifier
packagekit
scim
at-spi2-core
cups-daemon
bluetooth
bluez
pulseaudio
pavucontrol

Cela impactera la disponibilité des ressources, processeur et mémoire vive, favorablement. Bien entendu, vous voudrez ensuite supprimer les dépendances devenues inutiles d'un coup de "sudo apt-get autoremove", et même visiter Synaptic pour supprimer les restes de fichiers de configuration.

Dans la barre latérale gauche, sélectionnez "État", puis s'il y a des restes de configurations vous verrez une option "Non installés (résidus de configuration)", sélectionnez cette option, puis à droite supprimez toutes les entrées. Faites cela seulement si vous êtes sûr de ne pas avoir à réinstaller l'un ou l'autre de ces programmes très bientôt, ou si vous avez besoin de supprimer toutes les données d'un programme avant de le réinstaller à neuf.

Enfin, le fichier .plka pour les droits et permissions de redémarrer, éteindre etc. a besoin d'un petit coup de jeune. Aussi maintenant, voici à quoi il ressemble:

[Storage Permissions]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.udisks2.filesystem-mount-system;org.freedesktop.udisks2.drive-eject;org.freedesktop.udisks2.drive-detach;org.freedesktop.udisks2.luks-unlock;org.freedesktop.udisks2.inhibit-polling;org.freedesktop.udisks2.drive-set-spindown;org.freedesktop.udisks2.filesystem-unmount-others
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

[Redemarrage kinik root]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.consolekit.system.stop;org.freedesktop.consolekit.system.stop-multiple-users;org.freedesktop.consolekit.system.restart;org.freedesktop.consolekit.system.restart-multiple-users;org.freedesktop.login1.reboot
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

[UPowser suspend hibernate]
Identity=unix-group:sudo
Action=org.freedesktop.upower.suspend;org.freedesktop.upower.hibernate
ResultAny=yes
ResultActive=yes
ResultInactive=no

En résumé, on remplace udisks, déprécié, par udisks2, et on ajoute une nouvelle action dans la liste pour le redémarrage: "org.freedesktop.login1.reboot".

Si vous souhaitez en plus supprimer tous les programmes dont vous n'avez pas besoin, voici une liste non exhaustive, s'appliquant au choix sur Sushi ou sur Bento (non je ne vous ferai pas le coup du "rm -Rf" ;-) )

  • Les pilotes des cartes graphiques que vous n'employez pas;
  • Les drivers des imprimantes que vous n'avez pas;
  • Les outils de diagnostique et autres en mode texte (ex: sdparm, testdisk, htop, mc, lftp, hdparm lshw, openssh-server, openssh-client, rtorrent);
  • Les icônes fournies pour cette version (vérifiez vos fichiers de configuration à l'aide de lxappearance par exemple, afin de sélectionner un autre thème d'icônes).

« Modifié: 23 mai 2015 à 17:02:57 par melodie »
Good leaders being scarce, following yourself is allowed.

Hors ligne melodie

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1683
    • Citrotux
Encore un petit truc. Avec nodm installé argh plus de son. Pour des raisons… l'utilisateur n'est ni dans le groupe audio ni dans le groupe video et selon toutes apparences cela ne gêne en rien lorsque lightdm est installé.

Là il faudra donc s'ajouter aux groupes audio et video:
$ sudo gpasswd -a toto audio
où vous remplacerez "toto" par votre nom d'utilisateur, et ensuite vous ferez à nouveau de même pour le groupe video. Après cela déconnectez-vous et reconnectez-vous à la session. Si malgré cela le son n'est pas revenu, vérifiez votre fichier /etc/modprobe.d/alsa-base.conf.




Good leaders being scarce, following yourself is allowed.